Archives par mot-clé : commentaire

Gaio Sulpicio Apollinare grammatico latino del II sec. d.C., Roma, 2015

FRANCESCO MANTELLI, Gaio Sulpicio Apollinare grammatico latino del II secolo d.C. Le « Periochae » terenziane, gli « Argumenta » plautini non acrostici, la testimonianza di Aulo Gellio (Prefazione di Fabio STOK), Aracne Editrice (Lecturae Novae, 2), Roma 2015, € 15 (ISBN 978-88-548-8297-3).
Continuer la lecture de Gaio Sulpicio Apollinare grammatico latino del II sec. d.C., Roma, 2015

Julie Damaggio

Doctorante de l'Université Paris-Sorbonne, prépare une thèse d'édition des fragments d'Aelius Stilo et enseigne dans un collège de l'Isère ; co-rédactrice en chef du carnet Grammaticalia.

More Posts - Website

Neo-Latin commentaries, 2013

Est paru en 2013 un ouvrage sur les commentaires néo-latins de la fin du Moyen-Âge à l’époque moderne, signalé par Compitum :

Karel Enenkel et Henk Nellen (éd.), Neo-Latin Commentaries and the Management of Knowledge in the Late Middle Ages and the Early Modern Period (1400 -1700), Leuven, 2013. Leuven University Press, Supplementa Humanistica Lovaniensia, 33, 540 pages. ISBN : 978-90-5867-936-9 (79,50 €).

Continuer la lecture de Neo-Latin commentaries, 2013

Julie Damaggio

Doctorante de l'Université Paris-Sorbonne, prépare une thèse d'édition des fragments d'Aelius Stilo et enseigne dans un collège de l'Isère ; co-rédactrice en chef du carnet Grammaticalia.

More Posts - Website

À l’école de Cassiodore, Turnhout 2013

Lu sur Compitum : la parution en 2013 d’un ouvrage consacré à Cassiodore et au rôle des figures dans l’exégèse, dont voici la présentation, issue du site de Brepols.

Anne Grondeux, À l’école de Cassiodore. Les figures «extravagantes» dans la tradition occidentale, Turnhout, 2013.

Brepols, Lingua Patrum, 7, 388 pages, ISBN : 978-2-503-54901-9, 170 €

L’étude des figures employées par Cassiodore dans son Expositio psalmorum et de leur postérité répond à plusieurs questions, celle de la constitution, au VIe siècle, d’une terminologie savante qui puise à des sources grecques, celle de la transmission d’une branche du savoir antique au Moyen Âge, celle enfin du rôle des figures dans l’exégèse. De même que les arts libéraux se voulaient alors au service de l’exégèse, l’histoire de ces disciplines peut en effet aujourd’hui servir à celle de l’exégèse. De Cassiodore à Lanfranc, Manegold, Anselme de Laon, Bruno le Chartreux et Pierre Lombard, l’étude de figures utilisées pour commenter l’Écriture fait apparaître les liens entre certains commentaires mediévaux, car le recours à un vocabulaire spécialisé trahit des filiations, et jette un éclairage nouveau sur certains problèmes d’attribution. Elle met aussi en lumière les sources autres qu’exégétiques auxquelles certains maîtres ont eu recours, en liaison avec les commentaires de poètes antiques enseignés dans les écoles et la grammaire de Priscien. Elle révèle une double dynamique de remploi sélectif de la terminologie antique et de renouvellement original, ainsi qu’un va-et-vient entre arts libéraux vers l’exégèse, puisque cette terminologie se trouve partiellement récupérée par les grammaires à partir du XIIe siècle.

Chargée de Recherches au CNRS, Anne Grondeux consacre ses recherches à l’histoire de la lexicographie (Liber glossarum), des théories grammaticales et de leur enseignement.

Julie Damaggio

Doctorante de l'Université Paris-Sorbonne, prépare une thèse d'édition des fragments d'Aelius Stilo et enseigne dans un collège de l'Isère ; co-rédactrice en chef du carnet Grammaticalia.

More Posts - Website

Colloque « pragmatique du commentaire » (30 sept. – 2 oct. 2013)

Un événement plus lointain, mais qui pourra intéresser tous ceux qui étudient les commentaires anciens : du 30 septembre au 2 octobre 2013 se tiendra à Paris le colloque « pragmatique du commentaire : mondes anciens – mondes lointains ». Voici l’appel à contribution, déjà clos, mais qui donne une idée de ce que sera cette rencontre : pragmatique du commentaire.

Ajout le 27 mai 2013: un lien vers la page officielle du colloque sur le site de l’Université de Sorbonne nouvelle (cette page n’est plus à jour).

Encore une modification, le 29 août 2013, grâce à un message de Stavroula Kefallonitis, co-organisatrice : on peut trouver à cette adresse toutes les informations se rapportant au colloque, qui est maintenant tout proche, et notamment le programme.

Cet événement, qui constitue l’aboutissement de réflexions menées depuis 2011 au sein du séminaire « Antiquité au Présent », est organisé par les universités Denis Diderot – Paris 7, Paris Ouest Nanterre La Défense, Jean Monnet – Saint-Étienne et Sorbonne Nouvelle – Paris 3, et implique les laboratoires Cérilac, AnHiMA, HASTEC, ArScAn – THEMAM, HiSoMA et CEMA – CESAR (source : site d’HiSoMA).

Parmi les membres du carnet, on pourra y entendre Cécile Paret-Parras le 2 octobre.

Le colloque se déroulera :

Lundi 30 septembre 2013 à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, MAE René Ginouvès, salle du conseil,
Mardi 1er octobre 2013 à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, salle Bourjac, 17, rue de la Sorbonne Paris 5e,
Mercredi 2 octobre 2013  à l’INHA, salle Vasari, 1er étage, 2, rue Vivienne Paris 2e.

Julie Damaggio

Doctorante de l'Université Paris-Sorbonne, prépare une thèse d'édition des fragments d'Aelius Stilo et enseigne dans un collège de l'Isère ; co-rédactrice en chef du carnet Grammaticalia.

More Posts - Website