Archives par mot-clé : Varro

Un outil pour étudier Varron

Le site Digital General Collection de l’Université du Michigan propose une version numérisée de l’édition varronienne de Götz et Schöll (avec l’indication des pages) à cette adresse.

S’il ne faut pas trop espérer pouvoir lire les apparats critiques (chaque page constituant un seul bloc de texte), la ressource est très utile notamment pour faire des recherches plein texte.

Julie Damaggio

Doctorante de l'Université Paris-Sorbonne, prépare une thèse d'édition des fragments d'Aelius Stilo et enseigne dans un collège de l'Isère ; co-rédactrice en chef du carnet Grammaticalia.

More Posts - Website

Séminaire de philosophie hellénistique, samedi 15/03/14, Paris

Le tout prochain séminaire de philosophie hellénistique du Centre d’études sur la philosophie hellénistique et romaine, organisé par  C. Lévy, C. Murgier et A. Gigandet dans le cadre des Universités Paris Est Créteil, LISEA 4395 et Paris Sorbonne, EA 4081, sera pour moitié consacré au De lingua Latina de Varron et à la disputatio in utramque partem. Il se déroulera en Sorbonne, dans l’amphi Le Verrier (G 346), de 10h à 12h. En voici le programme:

A. Garcea (Université Paris Sorbonne) : La disputatio in utramque partem dans le De lingua Latina de Varron : les problèmes des sources et des protagonistes

A. Giavatto (Université de Nantes) : Argumenter et raconter. Zêtêma et mythe philosophique chez Plutarque

Sur la disputatio in utramque partem, mais chez Cicéron cette fois-ci, on trouve dans le tout dernier numéro (189-190, 2014) de la revue Vita Latina un article de Sophie Aubert-Baillot sur « L’influence de la disputatio in utramque partem sur la correspondance de Cicéron », résumé comme suit :

L’analyse des formes que revêt l’antilogie dans la correspondance de Cicéron révèle que l’auteur lui avait tout d’abord assigné une origine socratique avant de distinguer dans ses ouvrages philosophiques, sous l’égide d’Antiochus d’Ascalon, disputatio in utramque partem aristotélicienne et réfutation systématique pratiquée par Socrate. Elle souligne aussi la double ascendance philosophique, à la fois platonicienne et aristotélicienne, du terme problêma, qui entretient dans les lettres un lien privilégié avec des raisonnements d’allure dialectique présentés sous forme de dilemme ou d’argumentations en sens contraires.

 

Julie Damaggio

Doctorante de l'Université Paris-Sorbonne, prépare une thèse d'édition des fragments d'Aelius Stilo et enseigne dans un collège de l'Isère ; co-rédactrice en chef du carnet Grammaticalia.

More Posts - Website

Appel à communication sur Varron, APA 2015 (1er avril 2014) – New Orleans, USA

Parmi les panels du 146e congrès annuel de l’American Philological Association (dont il a déjà été question dans un précédent billet, pour d’autres appels qui se terminent le 1er février, plus que quelques jours !), Marie-Karine Lhommé vient de me signaler celui-ci, particulièrement intéressant puisqu’il concerne l’influence et l’héritage intellectuels de Varron dans la culture latine (voir l’original sur le blog de l’APA et aussi sur Compitum).

ll est fait allusion dans l’appel à un panel qui s’est tenu lors de la rencontre de début janvier, intitulé « Varro, De Lingua Latina, and Intellectual Culture in the Late Republic ». On peut trouver ici les résumés des communications. Et pour ceux qui sont curieux de savoir tout ce qui a pu se passer lors de la rencontre de janvier, on peut trouver ici la liste des résumés des communications qui s’y sont tenues.

The Intellectual Legacy of M. Terentius Varro: Varronian Influence on Roman Scholarship and Latin Literary Culture

APA TLL Fellowship Committee
146th Annual Meeting in New Orleans
Organizer: Matthew McGowan, Fordham University (mamcgowan@fordham.edu)

This panel invites contributions exploring the influence of the works of Marcus Terentius Varro (116—27 BCE) on the development of Roman scholarship and Latin literary culture. In recognition of the great breadth of Varro’s scholarly and literary production—now mostly fragmentary or completely lost—we have intentionally left our parameters for submission broad, although we are keen to receive abstracts that treat the Varronian tradition. We encourage, in particular, submissions that address the issues and ideas developed in contemporary scholarship reassessing Varro’s scholarly works as more than merely descriptive of Roman cultural practices and intellectual life in the Late Republic. In the areas of religion, education, farming, and linguistics, for example, Varro’s voluminous output —viz. Antiquitates, Disciplinae, De re rustica, and De lingua latina—is now readily viewed as deeply formative for a new cultural identity virtually coinciding with the arrival of the Principate at Rome. Potential contributors might consider how Varro was read at Rome, or in what ways he helped to reformulate Romans’ understanding of their traditional institutions, or whether other authors followed or disputed his antiquarian methods.

Accordingly, this panel welcomes contributions from diverse approaches assessing the intellectual legacy of Varro—“the most learned of Romans” (Romanorum eruditissimus, Quint. inst. 10.1.95)—across a variety of genres and subjects: lexicography, technical treatises, grammar, etymology, linguistic theory, and literature in prose and verse. The papers here will build on the Committee’s very successful seminar, “Varro, De Lingua Latina, and Intellectual Culture in the Late Republic,” held at the APA’s 2014 meeting in Chicago.

Please send your anonymous abstract (of no more than 650 words, excluding bibliography) for a 20 minute paper as a PDF attachment to the APA office at apameetings@sas.upenn.edu, by April 1, 2014. Please indicate in the body of your e-mail the title of this panel, complete contact information, and any audio-visual equipment requirements. Abstracts will be reviewed anonymously. Authors should follow the formatting guidelines for individual abstracts provided by the APA, including the removal of details that might reveal the author’s identity. All proposals must be submitted by April 1st.

Julie Damaggio

Doctorante de l'Université Paris-Sorbonne, prépare une thèse d'édition des fragments d'Aelius Stilo et enseigne dans un collège de l'Isère ; co-rédactrice en chef du carnet Grammaticalia.

More Posts - Website