Colloque « pragmatique du commentaire » (30 sept. – 2 oct. 2013)

Un événement plus lointain, mais qui pourra intéresser tous ceux qui étudient les commentaires anciens : du 30 septembre au 2 octobre 2013 se tiendra à Paris le colloque « pragmatique du commentaire : mondes anciens – mondes lointains ». Voici l’appel à contribution, déjà clos, mais qui donne une idée de ce que sera cette rencontre : pragmatique du commentaire.

Ajout le 27 mai 2013: un lien vers la page officielle du colloque sur le site de l’Université de Sorbonne nouvelle (cette page n’est plus à jour).

Encore une modification, le 29 août 2013, grâce à un message de Stavroula Kefallonitis, co-organisatrice : on peut trouver à cette adresse toutes les informations se rapportant au colloque, qui est maintenant tout proche, et notamment le programme.

Cet événement, qui constitue l’aboutissement de réflexions menées depuis 2011 au sein du séminaire « Antiquité au Présent », est organisé par les universités Denis Diderot – Paris 7, Paris Ouest Nanterre La Défense, Jean Monnet – Saint-Étienne et Sorbonne Nouvelle – Paris 3, et implique les laboratoires Cérilac, AnHiMA, HASTEC, ArScAn – THEMAM, HiSoMA et CEMA – CESAR (source : site d’HiSoMA).

Parmi les membres du carnet, on pourra y entendre Cécile Paret-Parras le 2 octobre.

Le colloque se déroulera :

Lundi 30 septembre 2013 à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, MAE René Ginouvès, salle du conseil,
Mardi 1er octobre 2013 à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, salle Bourjac, 17, rue de la Sorbonne Paris 5e,
Mercredi 2 octobre 2013  à l’INHA, salle Vasari, 1er étage, 2, rue Vivienne Paris 2e.


Julie Damaggio

Doctorante de l'Université Paris-Sorbonne, prépare une thèse d'édition des fragments d'Aelius Stilo et enseigne dans un collège de l'Isère ; co-rédactrice en chef du carnet Grammaticalia.

More Posts - Website

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.